Le prélèvement à la source reporté à 2019… pour le moment

Lors d’un échange avec les lecteurs du journal Le Parisien, le premier ministre Edouard Philippe l’a confirmé : le prélèvement à la source est reporté à 2019.

Le prélèvement à la source reporté à 2019… pour le moment

Il confirme ce qu’avait annoncé Emmanuel Macron alors candidat : il faut expérimenter pour voir si cela fonctionnera correctement sans créer une trop importante charge supplémentaire pour les entreprises puisque ce sont les employeurs qui seront chargés de collecter l’impôt directement sur les salaires.

La mise en place du prélèvement à la source au 1er janvier 2018 est quasi impossible puisque le gouvernement prévoit de tester ce dispositif dans quelques entreprises qui seront volontaires sur le trimestre allant de début juillet à fin septembre, à la suite de quoi un audit sera réalisé pour voir si la mise en oeuvre du dispositif en l’état est possible. On le voit, la mise en place au 1er janvier 2018 est impossible, du fait de délais trop restreints.

C’est pourquoi le Premier ministre annonce que le prélèvement à la source reporté à 2019. Mais cela ne veut pas dire qu’il sera vraiment mis en place, puisqu’à ce jour aucune analyse ni aucun audit n’a encore été réalisé.
Les prochaines étapes sont donc un test du dispositif, un audit, une adaptation/simplification éventuelle au cas où le dispositif serait mal adapté ou difficilement applicable en particulier dans les petits structures, puis de nouveaux tests suivis d’une analyse.

Bref, si tout va bien et rien ne garanti que ce soit le cas, le prélèvement à la source est reporté à 2019 voire à plus tard voire à jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *