L’avantage fiscal lissant les revenus des sportifs est maintenu

L’amendement des députés UMP visant à réserver uniquement aux amateurs l’avantage fiscal permettant de payer moins d’impôts en faisant une moyenne sur trois ou cinq ans a finalement été retiré.

Les députés voulaient réserver l’avantage du « revenu moyen » uniquement aux amateurs, privant ainsi les sportifs professionnels d’un avantage fiscal non négligeable. En effet, en faisant la moyenne des revenus sur trois ou cinq ans, les professionnels en particulier paieront moins d’impôts sur le revenu les années où ils gagnent le plus (c’est en particulier le cas lors de transfert où certains footballeurs professionnels peuvent doubler leur salaire), le revenu annuel servant au calcul des impôts pouvant être réduit d’un tiers.

Cependant, si cet amendement a bien été retiré, les députés ont prévu de revenir à la charge concernant l’exonération des revenus des sportifs au titre du droit à l’image lors de l’examen du projet de loi de Finances de la Sécurité Sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *