Hausse de la CSG et de la taxe carbone, pour la réforme de la taxe d’habitation on verra plus tard

Les promesses du candidat Macron à l’élection présidentielle sont en train de s’éloigner, tout au moins celles concernant les baisses d’impôts et charges, car pour ce qui est des hausses celles-ci auront bien lieu. Ainsi la hausse de la CSG et de la taxe carbone auront bien lieu dès 2018 alors que la suppression de la taxe d’habitation est reportée à 2022 au mieux!

Sous le prétexte que les derniers chiffres de la dette publique révélés par la Cour des comptes signalant que les dépenses pour 2017 seront supérieures à ce qui était prévu les baisses d’impôts sont reportés par contre les hausses sont maintenues.
On peut s’étonner qu’en tant que ministre de l’Economie pendant 2 ans, le candidat Emmanuel Macron n’ait pas été capable d’anticiper quelles seraient les dépenses et recettes réelles pour 2017.
Au delà de l’étonnement que l’on peut porter à un Président qui se présente comme gestionnaire et homme de parole, il n’en reste pas moins vrai que la hausse de la CSG aura bien lieu en 2018 comme c’était prévu mais que la réforme de la taxe d’habitation qui devait bénéficier à 80% des contribuables et qui est censée contrebalancer la hausse de la CSG est reportée à 2la fin du quinquennat, soit 2022, ce qui peut laisser penser qu’elle ne sera sans doute pas mise en place, au mieux une loi sera votée qui pourra ensuite être annulée par le gouvernement suivant.

Les hausses sont confirmées, les baisses sont reportées

Reprenons les principales promesses faites sur le plan fiscal et ce qui devrait se passer :
– exonération de la taxe d’habitation pour environ 80% des redevables : prévue pour 2020, le projet est repoussé à 2022 avec le doute que ce soit réellement mis en place en tant qu’exonération puisque le Premier Ministre ne parle plus désormais que de réforme de la taxe d’habitation
– hausse de la CSG : prévue initialement pour 2018 elle devrait bien être en place l’an prochain
– réforme de l’ISF qui ne portera plus que sur le patrimoine immobilier : reportée de 2018 à 2019 ou 2020
– hausse de la taxe carbone
– transformation du CICE en allègement de charges prévu pour 2018 est également reportée à 2019
– exonération de charges sociales sur les heures supplémentaires : abandon pur et simple

On le voit, les hausses de la CSG et de la taxe carbone qui vont concerner tous les citoyens vont bien entrer en vigueur dès 2018 alors que toutes les baisses et réformes visant à réduire la fiscalité des ménages et des entreprises sont reportées, d’une à plusieurs années, voire purement supprimées.
Une fois de plus le Président de la République a été élu en faisant des promesses qu’il ne pouvait pas tenir, ce qu’il savait lui-même très probablement. Une fois de plus les entreprises, les consommateurs et les contribuables vont voir leurs taxes et impôts augmenter sans contrepartie pour compenser les décisions prises par les gouvernements successifs et dont le dernier élu semble bien parti pour ne pas faire mieux que ces prédécesseurs.

Un commentaire sur “Hausse de la CSG et de la taxe carbone, pour la réforme de la taxe d’habitation on verra plus tard

  1. Ping : Comment optimiser la rémunération de ses liquidités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *