Défiscaliser ses gains en bourse avec le PEA

Encore inconnu de beaucoup de français qui sont souvent des épargnants frileux le PEA est parfois perçu comme un paradis fiscal pour les investisseurs. Avec plus de 100 milliards d’encours en France le PEA est pourtant une valeur sûre pour diversifier ses actifs.

Les spécificités du PEA

Proche du compte-titre le PEA ne permet d’investir que dans des actions françaises et européenne. Il permet ainsi d’inciter les français à investir dans l’économie européenne. Pas de spéculation avec les PEA puisque vous ne pouvez pas héberger de produits financiers sur ce type d’enveloppe fiscale.

Outre les limitations en terme de marchés et d’actifs le PEA est limité à 1 seul par personne. Il possède aussi un plafond à 150 000€ tandis que les CTO (compte-titres-ordinaire) lui le possède pas de plafond. Ce plafond peut être augmenté à 300 000€ si vous êtes marié ou pacsé.

Le PEA est surtout fait pour jouer en bourse sur du long terme. En effet par un régime fiscal assez particulier il encourage la détention de titre sur une longue durée. Par exemple si vous retirez de l’argent d’un PEA avant 8 ans d’existence il est clôturé immédiatement.

Le PEA procure des avantages fiscaux avec une exonération fiscale notamment après 5 ans. Sur une détention inférieure à 2 ans vous serez imposé à 22,5% tandis que sur une détention entre 2 et 5 ans vous aurez une imposition à 19%.

Après 8 ans en cas de retrait sur votre PEA les gains sont exonérés à 100% puisque vous avez dépassé les 5 ans d’ancienneté sur vos titres. Par contre attention il ne sera plus possible d’opérer de versements sur le compte.

Il existe aussi un PEA spécifique appelé PEA-PME. Ce dernier permet d’investir sur un panel plus large d’actifs. Vous pouvez investir dans des centaines d’entreprises. Cette ouvertures d’actifs s’accompagne évidemment d’un risque supérieur. L’objectif de l’Etat par la création de cette enveloppe fiscale était évidemment de permettre un soutien des PME. Le plafond des PEA PME est de 75k€. Les conditions fiscales sont les mêmes avec un IR exonéré après 5 ans de détention des titres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *