De moins en moins de foyers paient de plus en plus d’impôt sur le revenu

La Direction générale des Finances publiques (DGFiP) a publié son rapport d’activité 2016 accompagné de son cahier statistique où on y apprend que le nombre de foyers fiscaux non imposables augmente chaque année, que le nombre de foyers fiscaux imposables diminue et que parallèlement les recettes tirées de l’impôt sur le revenu augmentent également.

De moins en moins de foyers paient l’impôt sur le revenu

Ainsi en 2014, le nombre de foyers fiscaux était de 37.119.213 dont 13.178.885 non imposables et 17.851.591 imposés (auxquels s’ajoutent 6.088.737 foyers fiscaux ayant bénéficié d’une restitution donc à classer avec les foyers non imposés).
En 2015, le nombre de foyers fiscaux a légèrement augmenté passant à 37.429.451 mais le nombre de foyers imposés a baissé passant à 17.081.041.
Et en 2016 la tendance s’est confirmée puisque le nombre de foyers fiscaux a encore augmenté pour atteindre 37.683.595 alors que le nombre de foyers imposés a encore baissé à 16.124.389.
Ainsi la part de foyers fiscaux imposés est passé de 48,1% de l’ensemble des foyers fiscaux en 2014 à 42.8% en 2016.
On le constate le nombre de foyers fiscaux imposables à l’impôt sur le revenu baisse régulièrement, puisque presque 6 foyers fiscaux sur 10 ne paient pas ou plus d’impôt sur le revenu.

Les foyers imposables paient de plus en plus d’impôt sur le revenu

Mais là où les choses se compliquent c’est lorsque l’on regarde les recettes générées par l’impôt sur le revenu. Car si le nombre de foyers payant l’impôt sur le revenu a tendance à diminuer, le total collecté par l’état a tendance à augmenter. Ainsi les recettes tirées de l’impôt sur le revenu sont passées de 75,389 milliards à d’euros en 2014 à 75,897 milliards en 2015 puis à 76,554 milliards en 2016
En l’espace de 3 années fiscales le nombre de foyers payant l’impôt sur le revenu a diminué de 9,6% mais les recettes de cet impôt ont augmenté de 1,5%.

Présenté autrement, le montant moyen acquitté par chaque ménage imposable est passé de 4223,09 € en 2014 à 4747,71 € en 2016. Ce qui représente une hausse moyenne de l’impôt sur le revenu payé par chaque foyer imposable de 12,42% entre 2014 et 2016!

Le gouvernement fait donc coup double en réduisant le nombre de foyers fiscaux redevables de l’impôt sur le revenu, ce qui a tendance à satisfaire un plus grand nombre de ménages, tout en augmentant ses recettes en faisant subir une pression fiscale grandissante à un nombre de foyers fiscaux de plus en plus réduit.
Faire croire que les impôts baissent n’est qu’un nuage de fumée, puisque les contribuables imposables paient de plus en plus d’impôt sur le revenu chaque année.
Au final l’Etat n’est pas perdant, puisqu’il perçoit toujours autant, voire même légèrement plus, tout en réduisant la base de foyers imposables.
Mais dire que les impôts diminuent est un mensonge éhonté pour tous les contribuables qui paient l’IR et qui en paient un peu plus chaque année.

Source : DGFiP : cahier statistique 2016 (page 8)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *