Impôts locaux : hausse contenue en 2011

Les impôts locaux augmenteront peu en 2011, la hausse moyenne sera d’environ 2%, sachant que, bien évidemment, il y aura des hausses plus importances de la taxe d’habitation et/ou de la taxe foncière dans certaines communes.

Les communes, les communautés de communes et les conseils généraux on fait en sorte que la hausse des taux dont ils sont responsables soient les plus contenues possibles afin que les contribuables n’aient pas à supporter de hausse dépassant les 2% par rapport à 2010… sauf dans certains communes.
Ainsi, les habitants de plus grandes villes telles que Paris, Lyon, Lille, Strasbourg, Bordeaux ou encore Nantes et Nice seront épargnés, comme ce sera le cas dans la plupart des communes de France.

Par contre les habitants des communes situées dans l’Ain ou l’Indre et Loire ont plus de soucis à se faire, puisque les département augmentent leurs taux de 4 et 2,5% respectivement, et, à moins que les communes de ces départements ne fassent un effort, cela risque de se ressentir au moment de payer.
Les plus fortes hausses concernent Marseille (jusqu’à 9% attendus), Angers (+4,7%), Blois (+4%), Perpignan (+4%) et Montauban (+3%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *