L’assurance prêt immobilier, à quoi sert-elle ?

Vous venez de prendre un crédit sur vingt ans pour acheter la maison de vos rêves. Vous vous demandez alors pourquoi vous devez souscrire à une assurance prêt immobilier. Pistes d’explication.

Les aléas de la vie

L’assurance prêt habitation ? Oui, vous devez en effet y penser lorsque vous venez d’obtenir un prêt immobilier. Les raisons en sont simples : dans le cas d’un décès, d’une perte d’autonomie partielle ou totale, d’une perte d’emploi ou d’une incapacité de travail pendant une période déterminée, l’assurance permettra de rembourser vos échéances.

On n’est jamais assez prudents, il vous faut donc anticiper ce que l’on appelle les aléas de la vie. Notez aussi que cette assurance doit être prise en compte dans votre budget quand vous êtes dans une démarche d’emprunteur – elle peut en effet représenter de 5 à 30% du coût global de votre crédit.

Cette assurance n’est pas obligatoire mais certains organismes de prêt peuvent l’exiger. Il est quand même très rare d’être exempté de cette obligation – si vous avez un patrimoine immobilier important, cela peut être le cas. Vous n’êtes cependant pas dans l’obligation de souscrire à l’assurance prêt immobilier proposée par votre prêteur. Avant donc de signer un contrat avec votre banque ou votre organisme de crédit, informez-vous et comparez les différentes offres présentes sur le marché. Elles sont nombreuses – à titre d’exemple, celle de la MAAF.fr.

Pour ce qui est de la loi, votre prêteur peut vous demander une assurance mais ne peut donc refuser que vous souscriviez une assurance prêt immobilier chez un concurrent. La loi Lagarde de 2010 vous autorise donc à choisir votre assurance – ce qui permet en outre de faire des économies, ce qui peut vous donner également de meilleures garanties et une meilleure couverture. N’hésitez donc pas à bien vous renseigner.

Autre chose à savoir, la loi Châtel (2008) oblige votre prestataire de service à vous informer par écrit de la possibilité qu’il a de ne pas renouveler votre contrat s’il arrive à échéance. Si votre souscription a moins de douze mois, vous pouvez utiliser la loi Hamon (2014) si vous désirez changer d’assurance.

Dernière petite chose à connaître, les mots assurance de prêt immobilier, assurance crédit immobilier, assurance emprunteur, ADI sont des synonymes.

Les contrats assurance prêt immobilier

Le prix de votre assurance va dépendre de votre âge, de votre profession et de la durée du prêt choisi, vous pouvez donc payer du simple au triple, d’où l’importance de s’informer et de comparer au préalable les différentes offres.

Il existe deux grandes formes d’assurance prêt immobilier : la première est l’assurance de groupe, l’autre est l’assurance individuelle. Dans le premier cas, vous souscrivez à contrat d’assurance collective (souvent proposé par les banques) qui est un contrat standard. Les tarifs et les conditions y sont quasiment identiques pour l’ensemble des souscripteurs. Le net désavantage de ce type d’assurance est que si vous êtes jeune et en bonne santé, vous allez devoir beaucoup débourser eu égard à votre profil.

Pour ce qui est de la seconde option, l’assurance individuelle, elle permet en outre de personnaliser votre contrat et de l’adapter à votre profil. Si vous pratiquez des sports à risque, si vous avez (ou avez eu) des problèmes de santé, mieux vaut aller vers ce type d’assurance.

Au-delà du fait qu’une bonne assurance est une assurance adaptée à votre profession, il est important de noter que deux critères doivent être pris en compte pour jauger de la pertinence d’une assurance prêt immobilier. La première est que les garanties doivent être maintenues pendant toute la durée de votre crédit. Etre assuré, c’est en effet être assuré sur le long terme. La deuxième est que les tarifs soient fixes et non révisables – ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *