Lancement de l’éco-prêt à taux zéro

Le gouvernement français a lancé aujourd’hui l’éco-prêt à taux zéro permettant de financer des travaux d’isolation ou de rénovation thermique.

L’éco-prêt à taux zéro est destiné à tous les particuliers souhaitant effectuer des travaux d’isolation ou de rénovation thermique dans leur résidence principale. Ce prêt pourra atteindre le montant de 30.000 € sur une durée maximum de 10 ans (les banques auront la possibilité de l’étendre à 15 ans).

Pour bénéficier de ce crédit à taux zéro, lde nombreux types de travaux sont possibles, tels que l’isolation de la toiture ou des murs donnant sur l’extérieur, le remplacement de fenêtres ou portes, ou encore le remplacement d’une chaudière existante par un appareil plus performant.

Tous les particuliers peuvent bénéficier de l »éco-prêt à taux zéro, sans limite de revenus. De plus ce prêt pourra être cumulé avec les différentes aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).

Pour obtenir l’éco-prêt à taux zéro, il faut  s’adresser à une banque partenaire, muni du formulaire type téléchargeable sur le site de l’Ademe et des devis des entreprises choisies. Une fois le prêt accordé, le délai pour réaliser les travaux est de deux ans.

L’éco-prêt à taux zéro est diffusé par les banques suivantes :

  • BNP Paribas
  • Crédit Agricole
  • Société Générale
  • Caisse d’Epargne
  • Banque Populaire
  • Crédit Mutuel (via la FBF)
  • La Banque Postale
  • Crédit Foncier
  • Crédit Immobilier de France
  • Solféa
  • Domofinance
  • 2 commentaires sur “Lancement de l’éco-prêt à taux zéro

    1. benaiteau Répondre

      vous écrivez que l’on peut bénéficier d’un prêt à taux 0 sans limite de revenus. Or Ma banque me dit que il existe une limite à 45000 euros sur le RFR-2 – Pouvez-vous m’en dire plus ?

    2. admin Auteur d'articleRépondre

      Il est bien précisé sur le site du Ministère de l’Écologie, de l’Energie et du Développement durable que le prêt éco à taux zéro est attribué aux propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, sans condition de ressources (http://www.developpement-durable.gouv.fr/article.php3?id_article=4391)

      Cependant, pour les personnes dont le revenu fiscal du foyer fiscal excède 45.000 euros en année n-2 le prêt à taux zéro, s’il est octroyé en 2009 ou 2010, ne peut pas être cumulé avec le crédit d’impôt développement durable.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *