Allier investissement et forte défiscalisation avec la loi Malraux

La loi Malraux est le dernier dispositif de défiscalisation permettant de bénéficier d’une forte réduction d’impôt échappant au plafond des niches fiscales en réalisant un investissement immobilier.

Investir avec la loi Malraux

La loi Malraux permet aux contribuables fortement imposés de bénéficier d’une réduction d’impôt correspondant à 30% du montant des travaux pour les opérations réalisées en secteur sauvegardé ou à 22% pour les opérations réalisées dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain ou Paysager (ZPPAUP).

La Loi Malraux échappe au nouveau plafond des niches fiscales, fixé à 10.000 € par an : en effet, le dispositif Malraux permet d’obtenir une réduction d’impôt pouvant atteindre 30.000 € par an (30% des travaux de restauration avec un plafond de 100.000 € de travaux par an).
Ainsi en achetant un bien immobilier situé en secteur sauvegardé et pour lequel d’importants travaux de rénovation sont prévus sur une, deux voire trois années, un investisseur pourra profiter d’une forte réduction d’impôt pour chacune des années durant lesquelles les travaux auront lieu. En poussant à l’extrême il est donc possible de bénéficier de 30.000 euros de réduction d’impôt par an pendant trois ans maximum dans le cas de travaux conséquents.

Comme pour tout achat immobilier, un investissement Malraux doit être fait en respectant un certains nombre de critères qui en feront un investissement immobilier réussi. Ainsi il est primordial de bien choisir la ville et l’emplacement du bien car ce bien de standing a vocation à être loué aussi est-il nécessaire que l’offre corresponde à la demande. Un produit Malraux est un produit de standing mais ce n’est pas forcément ce type de location qui est recherchée dans certaines villes ou dans certains quartiers. De même, il conviendra d’être très vigilant au prix d’achat : en effet, le foncier n’apporte aucune réduction d’impôt et payer trop cher le bien à rénover entrainera une baisse de la rentabilité.

On notera qu’au même titre qu’un investissement avec la loi Pinel, un investissement en loi Malraux doit être conservé pendant 9 ans minimum. Au-delà de cette durée de détention, l’investisseur est libre de continuer à louer, de revendre ou de transmettre son bien.

La défiscalisation en loi Malraux s’adresse essentiellement aux contribuables fortement imposés puisqu’elle permet de bénéficier de réductions d’impôt sur le revenu pouvant atteindre 30.000 € par an. Précisons d’ailleurs que si la réduction d’impôt obtenue dépasse le montant de l’impôt dû par le contribuable elle n’est pas reportable sur l’année suivante et est par conséquent perdue. Il conviendra donc à un contribuable-investisseur d’adapter le bien acheté et la réduction qui va avec avec le montant de son imposition à l’IR.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *